21 février, 2018









18 février, 2018

Hola! 

Cette année avec la bande de copains on est allé sur Marseille pour la Saint-Valentin car dans le cadre de #MP2018 il y avait pas mal de choses prévues: je vous laisse découvrir par vous-même.

J'ai filmé avec une application sur mon iPhone pis je vous laisse me dire ce que vous en pensez!



Des bisous tout doux pis à mercredi prochain! 
Charlie.
14 février, 2018



On est en février pis il fait pas si beau (sauf à Marseille hihi) donc je me disais qu'un petit tag de série inspiré de l'article de Clémentine serait une bonne idée, histoire de vous donner matière à rester sous la couette.


1. ta série favorite de tous les temps

Je peux faire un petit top? oui merci, alors dans le désordre car je ne choisirais pas parmi mes enfants:
. The Get Down
. Sense 8
. Vikings (mais pas la dernière saison voilà)
. Orphan Black
Pis je m'arrête là sinon on s'en sortirais pas.

2. la série que tu as un peu honte de regarder

J'ai tendance à assumer mes choix donc j'ai du mal à en voir une...?


3. ton personnage de série préféré

Violet Crawley. Parce qu'elle est extraordinaire puis si vous n'avez toujours pas vu Downtown Abbey et que vous aimez l'univers British je ne peux que vous conseillez de vous y mettre. 

4. une série que tu as adorée alors que tu ne t'y attendais pas

The Get Down, parce que je suis pas très très hip hop alors que c'est devenue l'une de mes séries préféré de tout les temps. 

5. une série de ton enfance 

Quand j'étais petite avec ma petite soeur on avait le droit qu'à une seule série quand on rentrait de l'école/collège et on avait choisi ensemble Les Frères Scott qui seront à jamais associer à cette période de ma vie, sinon Skins qui est la première série que j'ai regardé en streaming. 

6. ton crush dans le monde des séries

Tommy Shelby sans la moindre hésitation, dois-je proclamer une nouvelle fois mon amour pour les Peaky Blinders


7. une série que tu as abandonné après plusieurs saisons 

Grey's Anatomy, beaucoup (beaucoup beaucoup) trop d'épisodes puis à partir du moment où tes personnages préférés ne sont plus là: à quoi bon? 

8. ta plus grande folie pour l'amour d'une série 

Je suis au regret d'annoncer qu'absolument rien du tout. Je suis plutôt rationnel puis même si j'adore une série où des personnages je ne suis pas spécialement intéressée à l'idée de rencontrer les acteurs.

9. ton méchant préféré 

Moriarty, parce qu'il est incroyable et que son duo avec Sherlock et plutôt exceptionnel. 

10. la série que tout le monde aime sauf toi

Breaking Bad, mais je n'accroche mais pas du tout, j'ai regardé la première saison mais je me suis ennuyée ... De même pour Walking Dead dont j'ai regardé les 3 premières saisons et que non, vraiment ça colle pas. 


11. une série que tu as déjà vue plusieurs fois en entier 

Sense 8, et je referais encore et encore parce que je les aimes tous et que cette série vous veux du bien.

12. les séries que tu suis en ce moment 

Je viens de terminer The Crown, La casa de Papel, et Frontier, je pense commencer Les demoiselles du téléphone très prochainement. 


Puis vous quel est votre méchant préféré? 

A mercredi prochain moussaillons.
Charlie.
07 février, 2018

J'ai découvert l'univers des podcasts il y a environ un an, j'en avais d'ailleurs fait un article en mars dernier où je vous partagez mes préférés. Presque un an après je vous partage les petits nouveaux arrivé dans ma bibliothèque.

Abbey Theatre (entre 12 et 45 min - anglais) Culture

Ce podcast est placé sous la protection du doux accent irlandais. Il sera suffisant de s'arrêter là mais je vais quand même vous donner plus d'infos. Chaque épisode décortique une pièce de théâtre, ou un scénariste, ou un comédien en lien avec ceux que l'Abbey Theatre propose sur scène (oui parce que c'est un véritable théâtre à Dublin). J'aime beaucoup le petit côté behind the scene de ce podcast et on découvre toujours de jolies choses qui nous donne envie de nous rendre plus souvent au théâtre.

Le Tchip (+/- 45 min - français) Actualité

J'ai découvert ce podcast fin décembre et j'y suis déjà accro (j'ai rattrapé tous les épisodes que j'avais en retard et j'attends avec impatience le prochain). L'actualité est passée au crible par Mélanie Wanga, François Oulac et Kévi Donat. Les chroniqueurs sont extrêmement drôles et intéressants et ça donne un autre point de vu sur ce qu'on voit passer partout sur les réseaux sociaux.

Hoy Hablamos (+/- 20 min - espagnol) Education

Dans mes résolutions pour la nouvelle année figure encore et toujours: m'améliorer en espagnol. J'ai donc cherché des podcasts assez courts (sinon je n'arrive pas à me concentrer suffisamment longtemps pour que cela serve à quoi que ce soit!), et fréquent. Hoy Hablamos parle de sujets d'actualité dans un espagnol un peu plus lent que la normal mais pas trop non plus (oui parce que sinon ça sert à rien hein). 

Un podcast à soi (+/- 45 min - français) Féminisme

Encore un podcast créé par Arte Radio (l'autre c'est Le Tchip), celui ci nous parle féminisme à travers des sujets d'actualité, des témoignages, des interviews,... Je l'aime particulièrement parce qu'il est à la fois très doux, sensible et instructif. Je le recommande mille fois c'est l'un de mes coups de coeur.

Un épisode et j'arrête (+/- 1h - français) Séries

Ce dernier podcast est pour tous les fans de série créé par l'ACS (association des critiques de séries). Les chroniqueurs passent en revue les dernières sorties de série et les décortiquent sous différents thème "les séries anglaises sont-elles les meilleures au monde?", "Y a-t-il une bonne façon de regarder les séries?",... Non seulement il permet de découvrir de nouvelle série mais aussi de pouvoir avoir un avis sur celle que l'on regarde déjà. 


Sinon j'écoute toujours en boucle la soundtrack de Peaky Blinders, 
Et vous, vous écoutez quoi?
31 janvier, 2018



A l’heure où le régime vegan fait la une des blogs et où on évoque une possibilité de vivre sans tuer des animaux (crazy i know) j’avais envie d’ajouter ma pierre à l’édifice et de vous parler de mon expérience de végétarienne. Attention ça risque d’être long et plein de bla-bla sur ma vie! 

Il faut revenir à l’époque où j’étais enfant. Mini-Charlie voulait devenir fermière parce qu’elle adorait les animaux, surtout les vaches, parce que c’est beaux les vaches, ça a de grands yeux gentils. Et on ne mange pas un animal qui a de grands yeux gentils, pas quand on a 5 ans, pas non plus qu’en on en a 22. Mon amour inconditionnel pour ces gros mammifères m’a fait réaliser très tôt que je ne voulais pas les manger c’est aussi simple que ça. J’ai mangé très peu de viande (je suis coupable pour le sourjouk de ma grand-mère) jusqu’à mes 14/15 ans où j’ai pris la décision de ne plus en manger du tout. 

Décision prise à l’aise de nombreux articles et prospectus trouver sur les marchés bio qui dénonçaient l’élevage intensif et les méfaits d’une alimentation carnivore sur la santé. Je me suis rendu compte que non seulement les animaux n’avaient rien demandé à personne mais en plus je détruisait la planète et mon corps en en consommant: c’est le point de non retour. J’étais au courant: je ne pouvais plus faire semblant. Ça va faire plus de 7 ans cette année et je ne regrette toujours pas.

J’ai continué à manger du poisson jusqu’à mes 20 ans où l’hypocrisie de ma démarche m’a frappé en pleine face: comment je pouvais défendre avec tant de vigueur et de convictions le droit des animaux si je continuais à manger des sushis? J’étais au courant pour la surpêche qui ravageait les fonds marins et détruisaient les océans, les espèces de poissons en voie de disparition et je fermais les yeux parce que j’aimais trop le gout? C’est à ce moment là que j’ai décidé d’arrêter d’en manger aussi. Comme je savais que je « fauterais » au début (je ne me flagellais pas non plus mais la transition à été un peu plus complexe qu’avec la viande) j’ai mis en place une tirelire où je mettais entre 1 et 2 euros dès que je consommais du poisson et aujourd’hui après plusieurs mois sans en avoir consommé je vais faire don de cette somme à ‘Surfrider’ une association qui lutte pour protéger et nettoyer nos océans.

Je consomme encore des produits laitiers et des oeufs, même si c’est de plus en plus occasionnel, je fais attention néanmoins à ce qu’ils proviennent de ferme biologiques et respectueuse de leurs animaux. 

Je n’ai jamais eu le moindre problème avec des carences, manque de fer ou de protéine (en sachant que seul 3% de la population a une carence en protéines ce qui est souvent lié à un problème d’absorption de nutriment plus que d’un régime végétarien…). Mais je n’ai pas ressenti un changement soudain non plus, peut être parce que j’ai arrêté progressivement? En tout cas je me sens bien, en accord avec mes valeurs et la nature, et je ne pense pas revenir sur ma décision un jour.

Aujourd’hui je me pose la question d’arrêter les produits laitiers (et les oeufs?), même si cela veut dire renoncer au fromage. Mais je n’aime pas l’idée (mais alors pas du tout) de prendre des compléments alimentaires, notamment pour la vitamine B12 par exemple. 

Puis, même si j’ai un profond respect pour toutes les personnes qui sont végétaliennes voir vegan (moins pour ceux qui mange encore de la viande et du poisson sans checker la provenance *oups*) je suis d’accord pour en débattre dans les commentaires aussi, mais j’ai dans l’idée qu’il faut vivre « mains dans la mains » avec la nature; donc manger des oeufs s’ils ne sont pas fécondés et que les poules vivent leurs vies de poules est-ce réellement un problème? Manger du fromage quand le producteur n’en fabrique que pendant les périodes où les vaches allaitent et qu’il en laisse suffisamment pour qu’elles nourrissent leurs veaux c’est toujours de l’exploitation? Parce que si on pousse le raisonnement plus loin, peut on avoir un animal de compagnie quand on est vegan? 

Je ne pose absolument aucun jugement, je me pose juste des questions. Je comprends que dans un monde d’exploitation animal si extrême on prenne des résolutions aussi extrême aussi, mais n’y a t’il pas un juste milieu? Je suis admirative des personnes qui prennent cette décision mais j’ai l’impression qu’elle ne me convient pas. Il n’empêche que je n’achète plus que du maquillage cruelty-free, ni de cuir, ni de fourrure (bon j’en ai jamais acheté mais ça compte quand même non???).

J’essaye d’être plus attentive à la provenance de mes achats: favoriser l’équitable et le local, et le seconde main pour les vêtements. Dans l’objectif de me diriger vers un mode de vie plus durable et respectueux. Je pense faire un peu plus d’articles sur le sujet à l’avenir. 

Si vous avez réussi à me lire jusqu’ici sans vous enfuir je vous remets cette médaille de bravoure virtuelle, puis un gros merci.

On se voit plus tard!

Charlie. 
28 janvier, 2018


Mardi matin le téléphone sonne, c'est papa. C'est un peu tôt, je sens bien que quelque chose ne va pas. Puis la nouvelle tombe, tu es parti. Mon monde s'écroule. Tu en étais l'un des piliers.

Je ne sais pas trop par ou commencer tant tu m'en as appris des choses; plonger avec les jambes bien tendues, arroser sans noyer les plantes du jardin, me garer, dessiner des lignes bien droites, d'ailleurs j'aurais aimé que tu me remontres je sais toujours pas très bien le faire elles sont toujours brouillonnes comparer aux tiennes.

Tu venais à mes entraînements de piscine, tu connaissais le prénom de tous mes amis, ce que je préférais manger au goûter. Tu pensais toujours que j'aurais pu devenir la nouvelle Laure Manaudou. Tu étais fier de moi et ça me rendais encore plus fière. 

Je râle comme toi quand je conduis mais j'avais encore tant à apprendre. J'ai pas eu le temps de te dire au revoir correctement, je n'ai pas eu le temps de te dire à quel point je t'aime. Alors je te l'écris pour que de là ou tu es tu le saches. 

Ta maladie te ronger je le sais, tu détestais te voir comme ça, alors tu es parti vite. Comme je t'en ai voulu... Ma tête a beau comprendre que c'est pour le mieux mon coeur a besoin de plus de temps pour l'assimiler. 

Maintenant tu veilleras sur moi d'un peu plus loin, j'espère. Puis ne t'en fais pas, je vais prendre soin de mamie.

J'arrive toujours pas à réaliser je crois, j'ai l'impression que la prochaine fois que je rentrerais à la maison tu seras là pour me raconter tes dernières aventures à vélo ou que je devrais t'aider à réinitialiser ton téléphone. 

Tu es pas parti depuis très longtemps mais tu me manques déjà. 

Je vais continuer à te chercher dès que je vois des cyclistes, je te dédicacerais toutes les cerises que je vais manger, puis, surtout, je vais continuer à te rendre fier, à être une bonne personne. Ne t'inquiète pas trop pour nous on est là les uns pour les autres, mais tu nous manques beaucoup. On t'aime tant.

Il va falloir qu'on apprenne à vivre sans toi, je vais pleurer encore un peu mais ça va aller. Après tout les gens qu'on aime ne nous quitte jamais vraiment, non? C'est ce que je décide de croire.

Au revoir Momo, tu as été et es le meilleur grand-père.
Je t'aime.

Ta Charlotte.
24 janvier, 2018


Le dernier petit bilan culture que j'ai fait datant de novembre, il était temps que j'en poste un nouveau. Les règles sont toujours les mêmes je ne vous partage que mes coups de coeur et si vous en avez envie je vous mets le lien pour les deux articles précédent novembre et mai dernier.

Garanti sans spoilers.

Best-loved Yeats selected by Mairead Fitzgerald

Un recueil de poésie de William Butler Yeats dramaturge Irlandais de la fin du 19è/début 20è.

Lors de mon premier séjour en Irlande j'avais acheté dévalisé toutes les librairies que je croisais. Il me reste d'ailleurs pas mal de bouquin à lire. Je ne connaissais pas spécialement cet auteur avant, ayant pour objectif de développer ma culture irlandaise et je dois dire que j'aime beaucoup son style. Bien qu'en anglais ils sont quand même largement compréhensif. 
Je le recommande à tout passionnée par l'histoire irlandaise dont on retrouve bien l'esprit dans ce recueil. 

Dark par Baran bo Odar

Plusieurs enfants disparaissent dans des conditions étranges ce qui fait remonter les secrets de cette petite ville allemande.

Après en avoir, beaucoup, entendu parlé j'ai décidé de me faire mon propre avis sur cette série. Si elle se trouve dans cet article vous aurez compris que j'ai adhéré à la folie autour de cet univers. Au début j'avais l'impression d'assister à une version plus mature et glauque de Stranger Things mais après le premier épisode plus du tout. La série à un univers propre est une esthétique assez folle. J'ai adoré le personnage principal mais surtout Ulrich que je trouve complexe et très attirant (comment ça, ça compte pas???). 

Your Name par Makoto Shinkai

On retrouve deux personnages qui échangent leurs corps durant leurs sommeils ce qui va les conduire à des situations grotesques mais surtout terriblement touchantes.

J'ai vu passer cet anime plusieurs fois sur mon twitter par des mutals complètement bouleversées par leur visionnage, je me suis donc lancée. Elles avaient raison, cela faisait longtemps que je n'avais pas autant pleuré devant un film. Il est si doux, juste et drôle. Les personnages sont touchants et humains, le graphisme est incroyable et l'histoire surprenante.
Je le recommande à absolument tout le monde!

Peaky Blinders (S4) avec Cillian Murphy 

Les rues de Birmingham des années 20 la famille Shelby continue de faire des siennes. 

Je suis une grande fan des Peaky Blinders qui est probablement l'une de mes séries favorites et pas uniquement pour les beaux yeux de Cillian Murphy. Cette série a toujours eu des lignes narratrices claires, une bande sonore plus que folle (d'ailleurs elle est sur Spotify si vous voulez l'écouter aussi). Cette saison n'a pas fait exception malgré le fait que mon coeur se soit brisé, j'attends avec impatience la suite de ce petit bijou.

Une rencontre par Lisa Azuelos 

Elsa et Pierre se rencontrent lors d'un salon d'écriture et c'est le début de leur histoire.

Il passait à la télévision il y a pas si longtemps que ça et attirée par le cast plutôt intéressant (Sophie Marceau et Niels Schneider pour ne citer qu'eux) je me suis laissée tenter. Je dois dire que j'ai été agréablement surprise. Non seulement les acteurs jouent bien mais surtout l'histoire est vraiment surprenante, je mets au défi qui que ce soit de deviner la fin! 

Les amours imaginaires de Xavier Dolan

Deux amis tombent amoureux de la même personne ce qui va vite mener à un trio assez malsain.

Fan inconditionnelle de Xavier Dolan je lui avais même dédié le tout premier article de ce blog... Je prends un malin plaisir donc à découvrir chacune de ses oeuvres au fur et à mesure. Non seulement l'esthétisme était parfait mais les personnages sont tellement beaux et émouvants qu'on les aime ou les déteste d'ailleurs. Mention spéciale au personnage de Nicolas.

Beauty and the Beast (2017) avec Emma Watson

Belle, passionnée de littérature va se retrouver prisonnière d'une bête, mais est-elle réellement si monstrueuse?

Un peu après le reste de l'univers je me suis penchée sur l'adaptation de ce grand classique. J'avais peur de ne pas trop accrocher n'étant pas particulièrement sensible à cet univers (ou au Princesses Disney de manière générale ... ne me frappais pas!), j'ai été emportée par les décors et frappé par la ressemblance entre le dessin animé et le film. Le Fou étant très clairement mon personnage préféré de cette adaptation.



Et vous, quels sont vos coups de coeur récents?
Charlie.