L'engagement.

09:00



Vous l’ignorez très certainement mais depuis septembre je suis en service civique. J’en avais entendu parler pour la première fois au lycée. Je comptais d’ailleurs en faire un avant d’entamer mes études supérieures. La vie étant ce qu’elle est, j’ai pris la décision de faire d’abord une licence. Cependant, à la fin de mon semestre d’Erasmus je ne me sentais pas prête à recommencer un cycle universitaire: je ne savais pas exactement vers quels masters me diriger. Je voulais prendre du temps pour moi: réfléchir à ce que j’attendais de la vie et ce que je désirais y faire. 

Pour ceux qui l’ignorent je vous invite fortement à aller sur leur site internet. En bref: c’est un engagement entre 6 et 12 mois dans une structure publique. Chaque volontaire  (entre 16 et 25 ans) est rémunéré 570€ dont la majeure partie provient de l’Etat. Les ‘missions’ sont rangées par thèmes (sport, culture, social,…) on peut donc facilement trouver celles qui ont le plus de chance de nous intéresser.

Etre volontaire, ce n’est pas être bénévole et encore moins être employé. C’est avant tout un engagement personnel car quelque soit notre mission, nous rendons service à la société. Chacun à son niveau, avec ses compétences. 

Ma mission consiste à mettre en valeur les actions de l’association dans laquelle je suis volontaire ainsi que des associations et des centres sociaux affiliés. Ça me permet dans un premier temps de vadrouiller dans tout Marseille et de découvrir des super endroits. Mais surtout de rencontrer des personnes inspirantes et engagées de tout horizons. Cela m’a permis, en autre chose, de me remettre en question: qu’est ce que je faisais dans mon quotidien pour défendre mes valeurs? Autre que de partager des articles et débattre avec mes proches. Je reconsidère mon rapport aux autres, j’envisage même d’intégrer une dimension sociale à mon projet professionnel (ce qui était impensable il y a quelques mois). 

L’engagement, est au coeur du service civique, au coeur de ce dont je veux discutailler avec vous.  Bien sûr, il n’y a pas que le service civique, l’engagement ne se résume pas qu’à faire ça mission et puis c’est bon: on reçoit un diplôme de l’engagement et on peut se rendormir. Pas plus qu’il faut appartenir à un organisme pour être engagé. Je prend cet exemple parce que je suis en plein dedans et qu’il met plus facile et légitime de parler de quelque chose que je connais. 

J’avais besoin de ça, servir à quelque chose. Pendant très longtemps j’enviais les pays du Nord, beaucoup plus avancé sur des tas d’aspects sociétaux, environnementaux, culturels… Avant de comprendre que je devais plutôt m’en inspirer. Ce sont les citoyens qui font une société et si celle dans laquelle je vis ne me convient pas c’est à moi de tout faire pour que ça change. 

Je pense qu’il faut se responsabiliser, s’engager dans ce qui compte pour nous. Arrêter d’attendre un changement de nos dirigeants, dont j’ai perdu toute estime et dont je ne partage pas forcément les valeurs, ou qui que ce soit d’autre et agir, nous. Gandhi disait ‘soyez le changement que vous voulez voir dans le monde’, il serait grand temps de l’écouter. 

Qu’est-ce qui est important pour nous? Qu’est-ce qu’y nous révolte? Qu’est-ce-que nous faisons pour que cela change?

Il est grand temps que nous sortions de notre zone de confort et que nous mouillons le maillot.


Et toi alors, tu t’engages à quoi? 

Charlie.

You Might Also Like

0 commentaires